Choix de vernis et vernissage de guitare électrique

fender usine custom shop

Choix de vernis et vernissage de guitare électrique

Quel vernis choisir pour la finitions d’un corps de guitare type Strat® Fender®?

pistolet vernis guitareChoisir le vernis de guitare pour un corps de Fender de nos jour n’est pas chose facile et le luthier amateur n’a que l’embarras du choix. Le choix de vernis et vernissage de guitare électrique, est une opération complexe et longue pour obtenir un excellent résultat. Cet article tente d’éclairer le lecteur pour lui permettre d’effectuer un choix en fonction d’un projet de vernissage personnel. Certains vernis chimiques notamment les vernis au polyester contiennent des éléments pouvant réagir à d’autres produits de finition, risquant de provoquer des ternissements ou des cloques à la surface du bois. Les luthiers et fournisseurs spécialisés fournissent souvent des notices d’application de leurs produits.

Les vernis modernes Fender pulvérisés au pistolet, comme le polyuréthane, présentent une grande solidité et une bonne résistance aux éraflures, aux chocs et à la corrosion de certains liquides qui détruiront plus facilement un vernis traditionnel genre gomme-laque appliqué en sous couche sur les corps vintage aged-relic. Leur aspect brillant est apprécié, mais les réparations deviendront plus difficiles sur une  finition choisie pour sa grande solidité.

Les vernis de finitions des corps de guitare solid body…

Tous les vernis modernes épais doivent être pulvérisés, poncés et polis avec un matériel industriel mais des vernis plus tendres pourront être pulvérisés facilement si vous louez ou empruntez l’équipement nécessaire. Sur les guitares classiques on applique traditionnellement un vernis au tampon appelé également « finition à la française ». Lorsqu’il est réussi sa douceur et son aspect sont incomparables mais sa solidité reste moindre et il s’use plus rapidement. Certains luthiers renommés, qui fabriquent des guitares classiques entièrement à la main, utilisent les vernis cellulosiques ou nitrocellulosiques choisis de manière à ne pas amoindrir les qualités sonores de l’instrument. L’industrie à fait d’énormes progrès en la matière depuis proposant des vernis à base de résine aqueuse acrylique au même titre que les vitrificateurs pour parquet, ces vernis offre finesse et résistance tout en répondant aux normes écologiques du moment. Leur dilution s’effectue à l’eau, ils peuvent être pulvérisé ou passé au pinceau ou au tampon mais leur séchage à prise rapide peu compliquer le travail, la pigmentation également.

pot de laque guitareUn compromis souvent utilisé consiste à appliquer un vernis au tampon sur la table d’harmonie, partie essentielle pour la sonorité et à garder les vernis au pistolet pour le reste de l’instrument. Les surfaces traitées avec une finition à la française se réparent plus facilement que celles qui sont recouvertes de vernis synthétiques. En dehors des laques, les produits les plus employés sont les vernis à l’huile et à l’alcool, bien que leur application pose beaucoup de problèmes et demande une grande habileté. Il s’agit de vernis constitués de résines naturelles en solution dans l’alcool à 95°. Après chaque couche, ce solvant volatil s’évapore et laisse une surface sèche et brillante. L’addition de solvant donne un aspect plus doux et accélère le séchage. Les gommes-laques diluées à l’alcool s’appliquent à la brosse en particulier pour les première couches, même en guise de fond dur pour les bois poreux qui nécessitent des sous couches de préparation, elles existent en différentes nuances de teintes et vous pouvez préparer votre propre dilution de laque en fonction du nombre de couches. Traditionnellement brun foncé, elles sont disponibles également en grenat, ambre et en blanc. Ces vernis sont parfaits pour les guitares acoustiques ou les manches érables avec préparation teintée à l’ancienne style « Relic » et permettent une finition relativement solide.

pot de vernis guitare color toneLes vernis à l’huile raffinée conviennent mieux aux débutants et aux amateurs car ils sèchent moins vite. Cependant, ils étouffent un peu la sonorité de l’instrument et défavorisent la réponse des notes aiguës. Les laques synthétiques modernes cellulosiques améliorées (ou nitrocellulosiques), sont constituées de résines et d’un solvant. Elles existent en teintes naturelles (ou colorées) et s’appliquent au pistolet ou à la main. Si vous utilisez un pistolet, il faut acheter un produit correspondant. Les produits pulvérisés sèchent plus rapidement. Les laques transparentes se taillent une place importante dans les ateliers, en pellicule de protection par-dessus les vernis, pour augmenter le brillant. Les laques de couleur équipent souvent les guitares électriques à caisse pleine. On utilise quelquefois les bombes de vernis ou de peinture aérosol mais le résultat obtenu n’atteint jamais la qualité des autres procédés traditionnels.

Certains guitaristes aiment l’aspect rétro patiné et vieilli style Custom Shop « Relic » ou « Age Antique » des instruments à finition mate ou satinée réalisée à huile ou à la gomme-laque. Pour obtenir ce résultat, il faut gratter complètement toutes les couches existantes, jus-qu’au bois de la caisse, puis badigeonner à l’huile de lin ou une autre huile de même composition. La vaseline est également employée. Notez que l’huile de lin bouillie sèche plus vite. Laissez reposer un jour ou deux, puis ôtez l’excédent à l’aide d’un chiffon. Aucune autre intervention n’est nécessaire; vous pouvez toutefois, brunir la surface avec un chiffon doux. D’autres applications d’huile seront toujours possibles. Attention cependant : l’huile pénètre profondément la texture du bois, et il peut être difficile de faire accrocher, par la suite, un vernis ou une laque.

matos-vernisLes corps en finition « aged relic » sunburst simule un vernis à la française vieilli et usé, où les endroits particulièrement exposé aux frottements sont devenus plus claires et laissent apparaître les couches inférieures. Ce dégradé très subtil est particulièrement difficile à réaliser si vous n’avez pas l’habitude des applications au tampon. Un matériel de pulvérisation est absolument nécessaire. La cabine de vernissage équipée d’un système d’aspiration et de ventilation est pratiquement indispensable. Certains luthiers vieillissent artificiellement l’aspect à l’aide de produits chimiques. Il faut, pour cela. ternir le bois plus au centre de la table que sur bords. En somme, deux patines de couleurs différentes sont employées.

Traditionnellement, la partie centrale plus claire se fonce à mesure que l’on approche des bords de la table. Avec un vernis mat, vous pouvez appliquer la couleur claire comme couche d’accrochage sur toute la surface, puis pulvériser à couleur plus sombre sur le pourtour selon vos désirs. A vous de jouer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *