Les vernis et finitions nitrocellulosique Fender

craquelure vernis nitro

Les vernis et finitions nitrocellulosique Fender

Note sur les vernis et finitions Fender®

manche aged relic craqueléSi vous avez déjà eu entre les mains une guitare vintage Fender® avec un vernis usé par le temps, faïencé avec des traces de boucles de ceinture, les tournées et la scène, vous avez certainement eu le coup de foudre… Et on vous comprend ! Le look irrésistible de ces instruments exceptionnels produits par Fender® est lié en grande partie à l’utilisation du vernis nitro-cellulosique.

Du début des années 50, à la fin des années 60, cette finition naturelle était utilisée en fines couches sur la majorité des guitares Fender®, avant d’être remplacée par d’autres vernis (polyuréthane, polyester etc..). Le vernis nitrocellulosique a été réintroduit par Fender en 1982, y compris dans quelques séries japonaises, il est aujourd’hui utilisé sur différentes séries d’instruments (American vintage, Custom shop, American Special, Arist Series, etc..). Il est particulièrement apprécié pour ses qualités qui protègent le bois sans pour autant l’étouffer. Les craquelures, les marques de rétractation, les décolorations du vernis sur le corps et le manche font partie de l’usure naturelle (et souvent recherchée) de la guitare dans son jus d’origine.

Lire la suite